Description

  Ce système de mesurage a été inventé pour chronométrer les épreuves de Concours de Sauts d’Obstacles (C.S.O.) appelés concours hippiques ou jumping.
Ce système a été étudié en collaboration avec des étudiants du Master Pro AEII (Automatique, Électronique et Informatique Industrielle), des étudiants de Mesures Physiques, le Département de Mesures Physiques de l’I.U.T de Caen et la société L’Impulsion (Z.I. de la sphère, rue Léon Foucault 14200 Hérouville Saint Clair Tél. 02 31.47.53.88).

  La réalisation de ce projet a obtenu l’attribution d’une aide aux Jeunes pour l’Innovation Technologique accordée par la délégation régionale de L’ANVAR (Agence National pour la Valorisation de la Recherche).

  Le système a suivi un contrôle d’étalonnage en octobre 2006 à l’OBSERVATOIRE DE BESANCON Laboratoire temps fréquence et a reçu le certificat d’étalonnage N°06229

  Le système de chronométrage ChronoJump a reçu son homologation en février 2008. Il répond aux normes d’homologation éditées par la FEI et plus particulièrement du rapport type A – Appareils de chronométrages sous la référence : « CHRONOJUMP : 22050030A PIC 001S ». Les tests ont été effectués en février 2008 par le laboratoire officiel de la FEI.

La liste de tous les appareils homologués est disponible ici.

Caractéristiques essentiels du système de mesure ChronoJump

  Ce système présente les caractéristiques suivantes :

  • 3 lignes de franchissement indépendantes : départ, intermédiaire, arrivée.
  • Transmission radio.
  • Base temps au 1/1000 pour l’ horloge mère et les 3 lignes.
  • Entrée des secondes de pénalités pour destruction.
  • Calcul du temps dépassé : avec le temps accordé – pour 1 phase ou pour les 2 phases.
  • Principe technique du calcul du temps par horloge ou « top » relié à une base temps.
  • Visualisation d’anomalies : cellules décalées.
  • Pour la base temps basculement automatique sur batterie en cas de coupure de courant.
  • Possibilité de déclenchement manuel à partir de la console.
  • Décompte des 45 secondes avec arrêt et redémarrage possible.
  • Déclenchement du chronomètre automatiquement après les 45 secondes avec possibilité de neutralisation de ce déclenchement.
  • Report du temps pour le Président de l’épreuve (affichage) avec possibilité d’arrêt et redémarrage par un contacteur manuel.
  • Connexion à un tableau d’affichage pour les 45 secondes et l’écoulement du temps, affichage des points de pénalités.
  • Suivant le tracé du parcours avoir la possibilité de ne mettre qu’une seule ligne commune pour le départ/arrivée ou le départ/intermédiaire.
  • Remise à zéro rapide du chronomètre en cas de « faux » départ.

  Les deux composantes principales de ce système sont un micro-ordinateur et une (ou plusieurs) horloge(s) temps réel.
Un chronomètre virtuel s’affiche sur l’écran du micro-ordinateur.
  Les horloges temps réel constituent la base de temps et ont la particularité d’être radio synchronisée avec les signaux transmis à partir d’une horloge atomique.
  Les Tops de départ et d’arrivée d’un parcours sont donnés par le déclenchement de cellules barrières infrarouges installées sur la piste de C.S.O.

  L’originalité du système Chrono-Jump consiste dans le fait d’implanter une horloge temps réel radio synchronisée dans chaque cellule barrière infrarouge ; ainsi grâce à ces horloges nous connaissons les heures exactes de départ et d’arrivées d’un concurrent.
  Le micro-ordinateur de type PC et les cellules communiquent par un modem radio avec une transmission sécurisée.

  Le temps T d’un parcours est le calcul de l’intervalle de temps T=Ta-Td au 1/1000 de seconde entre deux événements pris aux instants Td pour le départ et Ta pour l’arrivée.
  Les instants Td et Ta sont exprimés en heures, minutes, secondes, 1/10, 1/100 et 1/1000 de secondes.

Cet appareil existe en plusieurs exemplaires, il est utilisé pour chronométrer tous les concours de sauts d’obstacle en Normandie et les principaux événements Français.

  Liste non exhaustive des évènements chronométrés ces dernières années :

  • Jardy de 2002 à 2009
  • JumpBost de 2001 à 2009
  • Royan de 2000 à 2009
  • Reims depuis 2000
  • Barbizon depuis 2001
  • Francoville depuis 2003
  • Chantilly, Palaiseau, La Courneuve, etc…